Article

  Traduction : évolutions et tendances

  Par : Sofiane Madani

Les traducteurs qui pratiquent ce métier depuis les vingt dernières années ont sans doute remarqué les changements qui ont touché l’industrie de la traduction. Qu’il s'agisse de la pratique ou de l’enseignement de la traduction, rien ne se fait comme avant. Ceux qui ont plus de vingt ans dans ce métier utilisaient même un crayon et du papier pour traduire leurs textes, une chose inimaginable de nos jours. L’évolution est principalement technique, la technologie et l’Internet ont complètement bouleversé nos vies, et le métier de la traduction devait, lui aussi, suivre ce progrès et ces tendances. Dans ce bref regard sur ce métier, nous allons résumer rapidement cette évolution du point de vue de la pratique de ce métier, et aborderons par la suite l'impact socio-économique sur la vie des praticiens de la traduction.

La technologie, principal facteur de ce changement

Comme tous les domaines, la traduction tire profit de l’évolution technologique et les traducteurs doivent sans cesse s’adapter aux nouveaux outils et plateformes et créer de nouvelles méthodes pour effectuer leur travail efficacement. En effet, la technologie a fourni des outils d’aide à la technologie qui permettent de stocker des bases de données de terminologie et de mémoire de traduction et de les consulter de manière interactive assurant ainsi plus de cohérence et de productivité. Ces outils deviennent avec le temps et le progrès technologique de plus en plus performants permettant des récupérations au niveau des fragments de texte et la réparation des correspondances floues en combinant toutes les ressources : mémoires de traduction et glossaire électronique.

L’assurance de qualité et les vérifications sont de plus en plus performantes, cela diminue le risque d’erreurs et améliore la qualité. La rapidité du débit d’Internet et l’accès aux services des nuages permettent actuellement le travail collaboratif et la mise à jour des ressources en temps réel lorsque celles-ci se trouvent sur des serveurs. Ce partage de ressources permet évidemment plus d’efficacité et améliore la productivité.

Certains systèmes de reconnaissances vocales permettent aussi d’accélérer le processus, sachant qu’il est plus rapide de dicter un texte que de le taper, bien que la technologie de la suggestion automatique dans les systèmes de TAO soit aussi très utile. Les ressources en ligne : glossaires, concordanciers et les corpus électroniques sont devenus grâce à Internet incontournables.

L’intelligence artificielle est sans doute l’évolution la plus importante de ces dernières années, de nombreuses agences multiplient l’usage de cette technologie et créent le service de révision de textes traduits par des systèmes automatiques. Les corpus de langage naturel et les grands corpus bilingues constituent les sources les plus importantes pour l’apprentissage de la machine. Les moteurs de traduction automatique utilisant l’approche hybride et adaptive et les réseaux de neurones permettent de donner des résultats très acceptables sans le mot à mot des traducteurs automatiques de l’époque précédente. Cela facilite énormément la relecture humaine, car cette approche neuronal est presque similaire à l’approche humaine qui se base plus sur le sens que sur la forme et la structure.

La gestion de projets a connu aussi une grande évolution, les systèmes de gestion de traduction sont tous sur Internet permettant des processus automatisés et une communication efficace et transparente, ainsi les utilisateurs peuvent suivre les étapes du projet : traduction, révision, assurance de qualité et parfois PAO ou intégration et test de fonctionnalité lorsqu’il s’agit d’une localisation d’un produit technologique. Le suivi des paiements des traducteurs se fait aussi sur des plateformes Internet, nul besoin de parler à quelqu'un, s'il n'y a pas un problème spécifique.

De nombreuses formations, réunions et conférences se déroulent désormais en ligne, la rapidité de l’Internet permet de diffuser des fichiers de médias de grande taille et d’organiser des démonstrations vidéo en direct.

Aspects socio-économiques

La vie du traducteur a énormément changé à cause de cette évolution. Apprendre à utiliser plusieurs logiciels implique une importante courbe d’apprentissage et beaucoup de temps investi dans les formations. Pour les traducteurs pigistes, l’adaptation aux changements exige plus d’efforts surtout pour adopter les nouvelles techniques de marketing et mettre en place des stratégies pour offrir leurs services aux agences de traduction et aux clients directs. En effet, la technologie impose de nouvelles méthodes de facturation et de commandes de services et une automatisation des processus, généralement en ligne, et cela est possible grâce aux nouvelles plateformes de gestion de traduction et des collaborateurs. L’arrivée de la traduction automatique soutenue par l’intelligence artificielle commence à changer les tendances : plus de projets de révision de traduction automatique sont offerts aux linguistes, les tarifs au mot ne cessent de baisser et cela impose de nouvelles routines chez les traducteurs indépendants qui doivent s’adapter au changement et gérer leurs temps et par conséquent leurs vies différemment.

Ces changements que l’industrie de la traduction a connus depuis ces dernières années indiquent que les années à venir apporteront aussi plus de nouveautés qui méritent des recherches et des études traductologiques très poussées.

  Autres articles

Outils d’aide à la traduction : entre efficacité et problèmes de compatibilité

La typographie avec les outils de la TAO

Outils d’aide à la traduction sur le nuage

Les correspondances à 100 %, le profit qui prime sur la qualité

Politiques et besoins en traduction

Traduire des textes de piètre qualité

Outil de TAO en ligne comme un service